La campagne de l'AJP pour les journalistes indépendants - Acte 2
Photo Belpress.com

Le scandale de l’exploitation des journalistes indépendants

6 juillet 2012 /// Catégorie : La campagne

L’AJP tient à informer l’opinion ainsi que les autorités politiques sur la gravité de la situation: les journalistes indépendants sont exploités en Belgique. La preuve dans un tract de l’association des journalistes. En reprenant les maquettes de journaux et en chiffrant le prix d’un article payé à un journaliste indépendant, on se rend bien vite compte de l’état déplorable de leur situation. L’AJP relaye et complète ainsi le cri lancé par les pigistes de Rossel dans leur « Carte noire ».

La « Carte noire » publiée dans Journalistes dressait un constat terrible. Mal payés, les journalistes indépendants le sont de plus en plus, au gré des synergies qui se mettent en place au sein du groupe Rossel. Au-delà de ces témoignages, l’AJP apporte la preuve en chiffres. Dans son nouveau tract, l’association des journalistes quantifie cette misère. L’idée est maintenant de faire circuler au maximum cette information afin d’étendre la prise de conscience de l’opinion et du monde politique.

Mise à jour 16/07/12 – Erratum – Une erreur de retranscription a attribué à Radio Judaïca un tarif de 10 euros l’heure pour un freelance. Il s’agit en réalité de Sud Radio. Les barèmes de Radio Judaïca sont de 15,64 et de 17,19 euros l’heure.