La campagne de l'AJP pour les journalistes indépendants - Acte 2
Photo Belpress.com

Pas lu, pas payé

5 février 2007 /// Catégorie : Les ressources

Compresser au maximum les coûts de production, au nom d’une nouvelle forme de journalisme, essaimant actuellement sur le web, pour engranger des bénéfices maximum… Certains éditeurs ont pris le parti d’innover en la matière, ou comment conjuguer journalisme et rentabilité. Les (mauvais) exemples viennent des Etats-Unis et ne sont pas sans soulever de nombreuses questions. Quelle déontologie ? Quels critères de sélection de l’information ? Quelle qualité de l’information ? Et, in fine, quelle crédibilité pour le journaliste ?

Rémunération à la commission : GroundReport.com, plate-forme d’information dans la mouvance du « journalisme citoyen », vient de diffuser une petite annonce visant à recruter un correspondant à Athènes. Rien d’anormal dans le descriptif de la collaboration proposée, mis à part le montant de la rémunération : 10$ par semaine pour un ou deux articles et 50% des recettes générées par la publicité. Vérification a bien sà»r été faite auprès de la société, qui confirme et promet que : « sur GroundReport, vous y gagnerez aussi en exposition ».

Rémunération au clic : Il s’agit d’une pratique largement répandue sur internet mais, jusqu’à présent, elle ne s »appliquait qu’à la publicité. Marie Jo Foley, une journaliste américaine indépendante, a récemment expliqué sur son blog qu’elle était payée pour ses articles publiés sur le site ZDNet.com: en fonction de leur nombre de lecteurs.

Source : Ecosphere